L'Imam Nasseur Mohammed le Yéménite
28 - 12 - 1437 (Calendrier hégirien)
29 - 09 - 2016 (Calendrier grégorien)
05:39 PM
(Selon le calendrier de Mecque)

ــــــــــــــــــــــــ



Urgent à tous les êtres humains, de la part de l’Imam le Mahdi Nasser Muhammad le Yéménite, l’éclaircissement du calendrier de l’année lunaire, à partir des versets sans équivoque du Saint Coran…

Au nom d'Allah le Tout Miséricordieux et le Clément, que la prière et la paix couvrent tous les prophètes et les messagers, du premier au dernier Muhammad, le messager d’Allah. Qu’elles couvrent aussi tous les croyants de n'importe quand et de n'importe où, jusqu'au jour de jugement. Et après,


Ô gens, je suis le Mahdi tant attendu Nasser Muhammad le Yéménite. J’annonce à tous les êtres humains, le calendrier de l’année lunaire, à partir des versets sans équivoque du Coran Sublime, de la part du Mahdi tant attendu Nasser Muhammad le Yéménite. Pour vous tous, l’année lunaire commence à partir du début du mois de Safar et prend fin avec la fin du dernier mois du pèlerinage de l’année lunaire qui est le mois sacré de Mouharram, la fin de l’année lunaire. Ceci, puisque le nombre des mois, auprès d’Allah est de douze, dans sa prescription, dans son livre le Coran Sublime. Ils commencent au début du mois de Safar qui est le premier mois de l’année lunaire dans le livre d’Allah, le Coran sublime. Elle débute le 1/1 Safar et prend fin avec la fin du douzième mois sacré le 30 Mouharram qui est le quatrième mois sacré dans le livre d’Allah, le Coran sublime.

Sachez que la cause du report des mois juifs est le retardement de leur année, de leur part, pour qu’ils coïncident avec le mois sacré de Mouharram puisqu’il est le dernier mois de l’année lunaire. C’est-à-dire qu’il est le douzième mois de l’année lunaire et le quatrième mois de ceux sacrés. Je jure devant Allah, l’Unique et le Dominateur suprême, que ma clarification de l’année lunaire, à tous les gens, a été rendue par Allah depuis qu’il a créé les cieux, la terre et les croissants de lune pour compter le temps, dans les versets sans équivoque du livre, pour tous les êtres humains. Ce n’est pas le calendrier du Mahdi tant attendu Nasseur Muhammad le Yéménite. Le Mahdi tant attendu n’a rien apporté de nouveau. Plutôt, Muhammad, le messager d’Allah, que la prière et la paix le couvrent ainsi que sa famille, vous a notifié que l’année lunaire se termine par la fin du mois sacré Muharram; mais, les savants des tribunes, parmi ceux des musulmans, juifs et chrétiens, se détournent du rappel, comme des onagres épouvantés s’enfuyant devant un lion. Je dis à celui qui croit que le Coran sublime est la vérité parvenue du Seigneur des mondes et le message d’Allah à l’univers : Me voilà alors, le Mahdi tant attendu, Nasser Muhammad le Yéménite ! Qui-est ce qui me défit, à partir du Coran sublime et il sera vaincu par la preuve du savoir bridant et refrénant tous les savants musulmans, chrétiens et juifs et tout le monde ? Celui parmi les savants des musulmans, chrétiens et juifs qui voit que l’Imam Nasser Muhammad le Yéménite ait tort, nous leur disons tous : Celui qui possède la moindre virilité et courage qu’il avance au dialogue de l’Imam le Mahdi Nasser Muhammad le Yéménite, à condition de donner ses vrais nom et photo. Qu’il enregistre son vrai nom complet et sa photo réelle. Il existe toute une section dédiée à chaque savant célèbre, à l’interface de notre site Web, le site de l’Imam Nasser Muhammad le Yéménite, le forum de la bonne nouvelle islamique. Ceci pour que tous les utilisateurs de l’internet dans le monde puissent découvrir notre discours. Toute personne cherchant la vérité, sans prendre la peine d’inscrire son nom, pourrait taper un mot de recherche du discours de Nasser Mohammad le Yéménite avec n’importe quel savant célèbre. Plutôt, juste en ouvrant le lien de notre site, il trouvera la section destinée à n’importe quel savant dans la page principale. Ensuite, il s’introduirait dans la section destinée à ce savant célèbre pour découvrir qui est le vainqueur et qui est le perdant. Est-ce Nasseur Mohammad le Yéménite or ce savant ? Il est interdit et nous ordonnons tous les partisans, à travers tous les pays, de ne pas intervenir et de ne pas commenter même par seul mot entre l’Imam le Mahdi Nasser Mohammed le Yéménite et chaque savant émérite. Plutôt un cavalier contre un autre. Ceci est le cheval et voilà le terrain. Je ne tirai pas contre lui l’épée de tuerie mais plutôt celle de la preuve du savoir bridant et amputant la langue, à travers des versets sans équivoque du Coran. Tout savant venant me débattre, à partir du Coran, je le vaincrai. Même si je vaincrai tous les savants musulmans, chrétiens et juifs et qu’un seul savant dont je le surmonte en 999 sujets et qu’il me mette en déroute dans un seul thème, s’il le fait et il ne fera jamais, alors, que la malédiction d'Allah, des Anges et de tous les hommes soit sur le mahdi tant attendu Nasser Mohammad le Yéménite. Ceci n’est pas le défi de l’orgueil mais plutôt celui du Mahdi tant attendu, Nasseur Mohammad le Yéménite, à l’époque du discours avant l’apparition. Ceci parce que je sais que je n’ai pas inventé un mensonge contre Allah, en se faisant passer pour le Mahdi tant attendu, le partisan de Mohammad que vous attendiez. Je suis plutôt, véridiquement, le mahdi tant attendu, Nasser Mohammad le Yéménite. Allah a rendu dans mon nom mon événement et le titre de mon sujet. Allah n’a pas envoyé le mahdi tant attendu, Nasser Mohammad le Yéménite avec une nouvelle religion mais plutôt comme partisan de Mohammad, le messager d’Allah, avec l’interprétation véridique du Coran glorieux dominant la Torah, l’Evangile et la Sunnah prophétique. Sachez que tout ce qui est en conflit avec le décidé sans équivoque du Coran sublime dans tous ces références sont des paroles calomnieuses contre Allah et ses messagers.

Peut-être que l’un des savants musulmans voudrait dire : « Attends, attends ! Nasser Muhammad le Yéménite, tu as prétendu nous inviter à recourir au livre d’Allah et à la vraie Sunnah de son messager, alors où sont ces paroles prophétiques qui donnent fatwa (avis) que Muhammad, le messager d’Allah, que la prière et la paix le couvrent ainsi que sa famille, a dit que le mois de Mouharram est le douzième mois de l’année lunaire ? ». Ainsi le Mahdi tant attendu le répond en disant : Muhammad, le messager d’Allah, que la prière et la paix d’Allah le couvrent ainsi que sa famille, ne vous a pas informé à propos des trois mois sacrés consécutifs dans l’année lunaire qui sont les mois de Dhou al qi`da, Dhou al-hijja et Mouharram ? Ne vous a-t-il pas appris que le nombre des mois de l’année lunaire est de douze dont trois sont consécutifs : Dhou al qi`da, Dhou al-hijja et Mouharram,

Peut-être que l’un des partisans antérieurs élus de l’époque du discours avant l’apparition voudrait dire : « Mon Imam, nous sommes habitués par le fait que tu les bâillonnes en les soumettant par des versets sans équivoque du Saint Coran». L’Imam, le Mahdi Nasser Mohammed le Yéménite répond alors en disant : « Je veux juste les arguer par des hadiths prophétiques véridiques qu’ils apprennent par leurs cœurs mais qu’ils rejettent ensuite derrière leurs dos puisqu’ils coïncident avec les versets sans équivoque du Coran. Ensuite, ils suivent tout ce qui est contredisant aux versets clairs du livre d’Allah et de la Sunnah véridique de son Messager. C’est-à-dire qu’ils laissent derrière eux les versets clairs sans équivoque du livre d’Allah et la Sunnah véridique de son Messager et suivent les paroles du Diable damné parvenus par les hypocrites, parmi les juifs, qui complotaient en disant des hadiths différents de ceux prononcés par Mohammed, le messager d’Allah, que la prière et la paix le couvrent, ainsi que sa famille. Mais, chacun parmi les savants des Musulmans est comme l’âne qui porte les charges dans un pot sur son dos, sans comprendre ce qu’il pose sur son dos. Leur exemple est pareil à ceux ayant porté la Torah, ensuite, ils ne la portent pas, comme l’âne qui porte les charges. Ceci, puisque les éminents parmi les savants musulmans apprennent le coran, par cœur, sans comprendre ce qu’ils portent comme l’exemple de l’âne portant les charges dans un pot sur son dos sans savoir ce qu’il soutient. Avec tout mon respect à tous les savants musulmans, c’est la réalité amère que vous ne pouvez pas dénier. Nous ne vous reprochons pas d’avoir mal compris les versets équivoques du livre qui ne dépassent pas dix pour cent mais plutôt nous vous blâmons pour avoir ignoré les versets sans équivoque, clairs pour les savants des musulmans et pour le grand public, comprises par toute personne parlant la langue arabe claire.
Eventuellement, l’un des savants musulmans voudrait dire : «Te voilà Nasser Mohammed le Yéménite changeant le temps et tous les mois ! Alors, donnes-nous la preuve claire des versets sans équivoque du Saint Coran que le premier mois de l’année lunaire est le mois de Safar, puisque tu prétends que l’année lunaire se clôture par le mois de Mouharram ». Ainsi, l’Imam, le Mahdi tant attendu, laisse la réponse directement d’Allah, l'Unique, le Dominateur suprême par les versets sans équivoque du Coran, par ses paroles, gloire à lui :
Le nombre de mois, auprès d'Allah, est de douze, dans la prescription d'Allah, le jour où Il créa les cieux et la terre. Quatre d'entre eux sont sacrés : telle est la religion droite. Durant ces mois, ne faites pas de tort à vous-mêmes. Combattez les associateurs sans exception, comme ils vous combattent sans exception. Et sachez qu'Allah est avec les pieux. (36) Le report d'un mois sacré à un autre est un surcroît de mécréance. Par-là, les mécréants sont égarés : une année, ils le font profane, et une année, ils le font sacré, afin d'ajuster le nombre de mois qu'Allah a fait sacrés. Ainsi rendent-ils profane ce qu'Allah a fait sacré. Leurs méfaits leurs sont enjolivés. Et Allah ne guide pas les gens mécréants.(37) Ô vous qui croyez! Qu'avez-vous? Lorsque l'on vous a dit : "élancez-vous dans le sentier d'Allah" ; vous vous êtes appesantis sur la terre. La vie présente vous agrée-t-elle plus que l'au-delà? - Or, la jouissance de la vie présente ne sera que peu de chose, comparée à l'au-delà! (38) Si vous ne vous lancez pas au combat, Il vous châtiera d'un châtiment douloureux et vous remplacera par un autre peuple. Vous ne Lui nuirez en rien. Et Allah est Omnipotent. (39) Si vous ne lui portez pas secours... Allah l'a déjà secouru, lorsque ceux qui avaient mécru l'avaient banni, deuxième de deux. Quand ils étaient dans la grotte et qu'il disait à son compagnon : "Ne t'afflige pas, car Allah est avec nous." Allah fit alors descendre sur lui Sa sérénité et le soutint de soldats que vous ne voyiez pas, et Il abaissa ainsi la parole des mécréants, tandis que la parole d'Allah eut le dessus. Et Allah est Puissant et Sage. (40) : Sourate 9 : At-tawbah (Le repentir)
{إِنَّ عدّة الشُّهُورِ عِندَ اللَّهِ اثْنَا عَشَرَ شَهْرًا فِي كِتَابِ اللَّهِ يَوْمَ خَلَقَ السَّمَاوَاتِ وَالْأَرْضَ مِنْهَا أَرْبَعَةٌ حُرُمٌ ۚ ذَٰلِكَ الدِّينُ الْقَيِّمُ ۚ فَلَا تَظْلِمُوا فِيهِنَّ أَنفُسَكُمْ ۚ وَقَاتِلُوا الْمُشْرِكِينَ كَافَّةً كَمَا يُقَاتِلُونَكُمْ كَافَّةً ۚ وَاعْلَمُوا أَنَّ اللَّهَ مَعَ الْمُتَّقِينَ (36) إِنَّمَا النَّسِيءُ زِيَادَةٌ فِي الْكُفْرِ ۖ يُضَلُّ بِهِ الَّذِينَ كَفَرُوا يُحِلُّونَهُ عَامًا وَيُحَرِّمُونَهُ عَامًا لِّيُوَاطِئُوا عدّة مَا حَرَّمَ اللَّهُ فَيُحِلُّوا مَا حَرَّمَ اللَّهُ ۚ زُيِّنَ لَهُمْ سُوءُ أَعْمَالِهِمْ ۗ وَاللَّهُ لَا يَهْدِي الْقَوْمَ الْكَافِرِينَ (37) يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا مَا لَكُمْ إِذَا قِيلَ لَكُمُ انفِرُوا فِي سَبِيلِ اللَّهِ اثَّاقَلْتُمْ إِلَى الْأَرْضِ ۚ أَرَضِيتُم بِالْحَيَاةِ الدُّنْيَا مِنَ الْآخِرَةِ ۚ فَمَا مَتَاعُ الْحَيَاةِ الدُّنْيَا فِي الْآخِرَةِ إِلَّا قَلِيلٌ (38) إِلَّا تَنفِرُوا يُعَذِّبْكُمْ عَذَابًا أَلِيمًا وَيَسْتَبْدِلْ قَوْمًا غَيْرَكُمْ وَلَا تَضُرُّوهُ شَيْئًا ۗ وَاللَّهُ عَلَىٰ كُلِّ شَيْءٍ قَدِيرٌ (39) إِلَّا تَنصُرُوهُ فَقَدْ نَصَرَهُ اللَّهُ إِذْ أَخْرَجَهُ الَّذِينَ كَفَرُوا ثَانِيَ اثْنَيْنِ إِذْ هُمَا فِي الْغَارِ إِذْ يَقُولُ لِصَاحِبِهِ لَا تَحْزَنْ إِنَّ اللَّهَ مَعَنَا ۖ فَأَنزَلَ اللَّهُ سَكِينَتَهُ عَلَيْهِ وَأَيَّدَهُ بِجُنُودٍ لَّمْ تَرَوْهَا وَجَعَلَ كَلِمَةَ الَّذِينَ كَفَرُوا السُّفْلَىٰ ۗ وَكَلِمَةُ اللَّهِ هِيَ الْعُلْيَا ۗ وَاللَّهُ عَزِيزٌ حَكِيمٌ (40)} صدق الله العظيم [التوبة].


Probablement l’un des savants musulmans voudrait dire : « Quels associateurs vise-t-il ?». Alors, je lui dis la vérité : Il vise tous les associateurs restant à Mecque après le désaveu qu’ils étaient à la fois parmi les arabes idolâtrant les idoles ou les juifs adorant le diable ou les chrétiens adorant le Messie Jésus et sa mère. Que la prière et la paix soient sur le Messie Jésus fils de Marie ainsi que sa mère. Allah ne voulait pas que tous ceux qui lui ont fait des associés, qu’ils étaient parmi les arabes ou les chrétiens ou les juifs, aient une part de Mecque la Mosquée Sacrée, en témoignant contre eux-mêmes de leur mécréance. Allah voulait plutôt que Mecque la Mosquée Sacrée soit réservée aux Musulmans, après le désaveu, par application de son commandement dans les versets sans équivoque de son livre la Coran Sublime, dans ses paroles, gloire à lui :
{Ô vous qui croyez! Les associateurs ne sont qu'impureté : qu'ils ne s'approchent plus de la Mosquée sacrée, après cette année-ci. Et si vous redoutez une pénurie, Allah vous enrichira, s'Il veut, de par Sa grâce. Car Allah est Omniscient et Sage. (28)} : Sourate 9 : At-tawbah (Le repentir)
{يَا أَيُّهَا الَّذِينَ آمَنُوا إِنَّمَا الْمُشْرِكُونَ نَجَسٌ فَلَا يَقْرَبُوا الْمَسْجِدَ الْحَرَامَ بَعْدَ عَامِهِمْ هَٰذَا ۚ وَإِنْ خِفْتُمْ عَيْلَةً فَسَوْفَ يُغْنِيكُمُ اللَّهُ مِن فَضْلِهِ إِن شَاءَ ۚ إِنَّ اللَّهَ عَلِيمٌ حَكِيمٌ (28)} صدق الله العظيم [التوبة].


Peut-être que quelqu’un voudrait dire : «et à quel mois finissait-elle l’année du repentir?». Le Mahdi tant attendu répond alors en disant : L’année lunaire n’est que douze mois en commençant par le mois de Safar et en se clôturant par l’expiration du mois sacré de Muharram, c’est-à-dire le 30 Muharram. Le report d'un mois sacré à un autre (Al Nasii) n’est que pour qu’ils conviennent avec le dernier des mois de l’année lunaire, dans le livre d’Allah, depuis qu’Il a créé les cieux et la terre.

Eventuellement, un autre savant voudrait dire : « Quelle est la preuve, à partir des versets sans équivoque du Coran, que leur année prenait fin à Mecque et qu’il fallait ensuite les faire sortir après la clôture de cette année? ». Alors le Mahdi tant attendu laisse la réponse parvenir directement d’Allah, gloire à lui, à partir des versets sans équivoque du livre :
{Désaveu de la part d'Allah et de Son messager à l'égard des associateurs avec qui vous avez conclu un pacte (1) Parcourez la terre durant quatre mois ; et sachez que vous ne réduirez pas Allah à l'impuissance et qu'Allah couvre d'ignominie les mécréants." (2) Et proclamation aux gens, de la part d'Allah et de Son messager, au jour du Grand Pèlerinage, qu'Allah et Son messager, désavouent les associateurs. Si vous vous repentez, ce sera mieux pour vous. Mais si vous vous détournez, sachez que vous ne réduirez pas Allah à l'impuissance. Et annonce un châtiment douloureux à ceux qui ne croient pas. (3) A l'exception des associateurs avec lesquels vous avez conclu un pacte, puis ils ne vous ont manqué en rien, et n'ont soutenu personne [à lutter] contre vous : respectez pleinement le pacte conclu avec eux jusqu'au terme convenu. Allah aime les pieux. (4) Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade. Si ensuite ils se repentent, accomplissent la Salat et acquittent la Zakat, alors laissez-leur la voie libre, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux. (5) Et si l'un des associateurs te demande asile, accorde-le lui, afin qu'il entende la parole d'Allah, puis fais-le parvenir à son lieu de sécurité. Car ce sont des gens qui ne savent pas. (6)} : Sourate 9 : At-tawbah (Le repentir)
: {بَرَاءَةٌ مِّنَ اللَّهِ وَرَسُولِهِ إِلَى الَّذِينَ عَاهَدتُّم مِّنَ الْمُشْرِكِينَ (1) فَسِيحُوا فِي الْأَرْضِ أَرْبَعَةَ أَشْهُرٍ وَاعْلَمُوا أَنَّكُمْ غَيْرُ مُعْجِزِي اللَّهِ ۙ وَأَنَّ اللَّهَ مُخْزِي الْكَافِرِينَ (2) وَأَذَانٌ مِّنَ اللَّهِ وَرَسُولِهِ إِلَى النَّاسِ يَوْمَ الحجّ الْأَكْبَرِ أَنَّ اللَّهَ بَرِيءٌ مِّنَ الْمُشْرِكِينَ ۙ وَرَسُولُهُ ۚ فَإِن تُبْتُمْ فَهُوَ خَيْرٌ لَّكُمْ ۖ وَإِن تَوَلَّيْتُمْ فَاعْلَمُوا أَنَّكُمْ غَيْرُ مُعْجِزِي اللَّهِ ۗ وَبَشِّرِ الَّذِينَ كَفَرُوا بِعَذَابٍ أَلِيمٍ (3) إِلَّا الَّذِينَ عَاهَدتُّم مِّنَ الْمُشْرِكِينَ ثُمَّ لَمْ يَنقُصُوكُمْ شَيْئًا وَلَمْ يُظَاهِرُوا عَلَيْكُمْ أَحَدًا فَأَتِمُّوا إِلَيْهِمْ عَهْدَهُمْ إِلَىٰ مُدَّتِهِمْ ۚ إِنَّ اللَّهَ يُحِبُّ الْمُتَّقِينَ (4) فَإِذَا انسَلَخَ الْأَشْهُرُ الْحُرُمُ فَاقْتُلُوا الْمُشْرِكِينَ حَيْثُ وَجَدتُّمُوهُمْ وَخُذُوهُمْ وَاحْصُرُوهُمْ وَاقْعُدُوا لَهُمْ كُلَّ مَرْصَدٍ ۚ فَإِن تَابُوا وَأَقَامُوا الصَّلَاةَ وَآتَوُا الزَّكَاةَ فَخَلُّوا سَبِيلَهُمْ ۚ إِنَّ اللَّهَ غَفُورٌ رَّحِيمٌ (5) وَإِنْ أَحَدٌ مِّنَ الْمُشْرِكِينَ اسْتَجَارَكَ فَأَجِرْهُ حَتَّىٰ يَسْمَعَ كَلَامَ اللَّهِ ثُمَّ أَبْلِغْهُ مَأْمَنَهُ ۚ ذَٰلِكَ بِأَنَّهُمْ قَوْمٌ لَّا يَعْلَمُونَ (6)} صدق الله العظيم [التوبة].


Regardez la parole d’Allah : {Ô vous qui croyez! Les associateurs ne sont qu'impureté : qu'ils ne s'approchent plus de la Mosquée sacrée, après cette année-ci. Et si vous redoutez une pénurie, Allah vous enrichira, s'Il veut, de par Sa grâce. Allah est Omniscient et Sage. (28)}, Allah est véridique. Ensuite, regardez comment Allah vous a appris, dans les versets sans équivoque de son livre, que l’année lunaire se clôture par le mois de Muharram. Allah, gloire à lui, dit : {Après que les mois sacrés expirent}, Allah est véridique. Non et jamais vous pourriez vous échapper de votre erreur historique que vous avez trouvée chez vos ancêtres. Si vous dites « Elle se clôture plutôt avec le mois de Dhou-al-hijja» alors nous saurions démontrer véridiquement et nous dirons : mais est ce que les mois sacrés s’expirent-elles par le mois de Dhou-al-hijja ? Allah ne dit-t-il pas : {Ô vous qui croyez! Les associateurs ne sont qu'impureté : qu'ils ne s'approchent plus de la Mosquée sacrée, après cette année-ci. Et si vous redoutez une pénurie, Allah vous enrichira, s'Il veut, de par Sa grâce. Allah est Omniscient et Sage. (28)}.
Aussi, Allah ne dit-Il pas : Après que les mois sacrés expirent, tuez les associateurs où que vous les trouviez. Capturez-les, assiégez-les et guettez-les dans toute embuscade. Si ensuite ils se repentent, accomplissent la Salat et acquittent la Zakat, alors laissez-leur la voie libre, car Allah est Pardonneur et Miséricordieux. (5) Et si l'un des associateurs te demande asile, accorde-le lui, afin qu'il entende la parole d'Allah, puis fais-le parvenir à son lieu de sécurité. Car ce sont des gens qui ne savent pas. (6)} ?

Qui-est ce qui peut me controverser à propos du calendrier coranique depuis qu’Allah l'Unique, le Dominateur suprême, a créé les cieux et la terre ? Me voilà le Mahdi tant attendu Nasser Mohammed le Yéménite changeant, malgré votre gré, votre calendrier falsifié de votre part. Nous vous avons apporté la date véridique du calendrier de l’année lunaire, pour toute l’humanité, à l’époque de l’envoie du Mahdi tant attendu Nasseur Mohammed le Yéménite, le Calife d’Allah sur terre. Que ça vous plaise ou non ! Vous n’avez ni à décider ni à choisir le Calife d’Allah, hors de Sa volonté, vous les chiites duodécimains s’accrochant au livre «Bihâr al-Anwar» et vous le Sunnites s’agrippant au livres d’al-Bukhari et de Muslim, en laissant le Coran portant rappel derrière vos dos. Plutôt c’est Allah qui crée ce qu'Il veut et Il choisit, par confirmation des paroles d’Allah, gloire à lui :
{Mais celui qui se sera repenti, qui aura cru et fait le bien, il se peut qu'il soit parmi ceux qui réussissent. (67) Ton Seigneur crée ce qu'Il veut et Il choisit; il ne leur a jamais appartenu de choisir . Gloire à Allah! Il transcende ce qu'ils associent à Lui! (68). Ton Seigneur sait ce que cachent leurs poitrines et ce qu'ils divulguent. (69) C'est lui Allah. Pas de divinité à part Lui. A Lui la louange ici-bas comme dans l'au-delà. A Lui appartient le jugement. Et vers Lui vous serez ramenés. (70)}: Sourate 28 : Le Récit (Al-Quasas)
{فَأَمَّا مَن تَابَ وَآمَنَ وَعَمِلَ صَالِحًا فَعَسَىٰ أَن يَكُونَ مِنَ الْمُفْلِحِينَ (67) وَرَبُّكَ يَخْلُقُ مَا يَشَاءُ وَيَخْتَارُ ۗ مَا كَانَ لَهُمُ الْخِيَرَةُ ۚ سُبْحَانَ اللَّهِ وَتَعَالَىٰ عَمَّا يُشْرِكُونَ (68) وَرَبُّكَ يَعْلَمُ مَا تُكِنُّ صُدُورُهُمْ وَمَا يُعْلِنُونَ (69) وَهُوَ اللَّهُ لَا إِلَٰهَ إِلَّا هُوَ ۖ لَهُ الْحَمْدُ فِي الْأُولَىٰ وَالْآخِرَةِ ۖ وَلَهُ الْحُكْمُ وَإِلَيْهِ تُرْجَعُونَ (70)} صدق الله العظيم [القصص].



Votre idiotie consiste dans le fait que vous n’avez pas pensé que les trois mois consécutifs, comme vous le savez, clôturent l’année lunaire en s’achevant par le mois de Muharram. Or voulez-vous introduire une année dans une autre? Or désirez-vous rendre l’année se composer d’onze mois s’achevant par le mois de Muharram, le troisième mois sacré ? Qu’est- ce qui ne tourne pas rond chez vous ? Qu’est- ce que vous avez ?

De toute façon, je vous ai supporté, pendant douze années qui s’achèveront avec le mois de Mouharram. Il a commencé le Samedi, que ça vous plaise ou non !! Vous les partisans, vous trouverez que la nuit de pleine lune sera la nuit de samedi, la nuit de moitié du mois de Mouharram. La pleine lune se couchera au temps vrai d’appel à la prière de l’aube, comme nous vous avons appris, auparavant, à propos du coucher des nuits de pleine lune. Aussi, la deuxième pleine lune se couchera la nuit du seizième jour, au temps de l’ombre, à l’aube du dimanche.


Je sais et je suis conscient de ce que je dis. Combien je vous ai avertis, jour et nuit, que le soleil a rattrapé la lune, par confirmation de l’une des conditions grandioses de survenue de l’heure (fin des temps) et comme prodige pour croire au Mahdi tant attendu Nasser Mohammad le Yéménite. Vous m’avez pris en moquerie, sauf celui parmi vous que mon Dieu l’a couvert par sa miséricorde. C'est à Allah qu'appartient le jugement et Il est le plus prompt des juges. Quelques partisans continuent de tenter le diable par les calculs du jour de torture ! Tant de fois je vous ai ordonné avec les mêmes paroles commandées d’Allah à son messager, dans les paroles d’Allah, gloire à lui :
{Et ils disent: « À quand cette promesse si vous êtes véridiques ? »(25) Dis: « Allah seul [en] a la connaissance. Et moi je ne suis qu'un avertisseur clair. » (26)} : Sourate 67 – La royauté (Al-Mulk)
صدق الله العظيم {(وَيَقُولُونَ مَتَىٰ هَٰذَا الْوَعْدُ إِن كُنتُمْ صَادِقِينَ (25) قُلْ إِنَّمَا الْعِلْمُ عِندَ اللَّهِ وَإِنَّمَا أَنَا نَذِيرٌ مُّبِينٌ (26)}


Même si le jour de supplice est proche, ne vous mettez pas en épreuve avec des rendez-vous venant de vous-mêmes. Engagez-vous à appliquer le commandement d’Allah, puisque ceux ne raisonnant pas ajourneront leur croyance à la vérité parvenue de leur Seigneur à ce jour, jusqu’au moment où ils verront le châtiment douloureux. Ceci parce qu’ils sont comme ceux ayant dit :
{Et quand ils dirent: « Ô Allah, si cela est la vérité de Ta part, alors, fais pleuvoir du ciel des pierres sur nous, ou fais venir sur nous un châtiment douloureux.»} : Sourate 8 – Le Butin (Al-Anfal)
صدق الله العظيم {وَإِذْ قَالُوا اللَّهُمَّ إِن كَانَ هَٰذَا هُوَ الحقّ مِنْ عِندِكَ فَأَمْطِرْ عَلَيْنَا حِجَارَةً مِّنَ السَّمَاءِ أَوِ ائْتِنَا بِعَذَابٍ أَلِيمٍ}


Une personne raisonnable dirait plutôt : «Mon Seigneur si c’est la vérité parvenue de Votre part ne la rendra pas imperceptible par nos cœurs et qu’elle nous soit clairvoyante. Guide-nous au sentier de la droiture par votre miséricorde. Tu es Le plus Miséricordieux des miséricordieux»

Que la paix couvre les messagers et Louange à Allah le Seigneur de l’univers.
Le Calife d’Alla sur terre, son serviteur l’Imam le Mahdi Nasseur Mohammad, le Yéménite




texte original en langue arabe :
http://www.awaited-mahdi.com/showthread.php?t=28629